Rechercher
  • Marine Taktak

Il était une fois Joseph Pilates...

Mis à jour : 7 août 2019

Qui était Joseph Pilates, l'homme qui a donné son nom à la méthode Pilates ? De son plus jeune âge jusqu'à aujourd'hui son travail a pour mot d'ordre : le mouvement c'est la santé !


Joseph Pilates

Monsieur Pilates, faisons connaissance s'il vous plait

Jospeh Hubertus Pilates est né en 1883 en Allemagne. Son père est gymnaste et sa mère naturopathe. L’un entraine les athlètes de haut niveau tandis que l’autre développe des méthodes de guérison naturelles et « alternatives » bien en avance sur son temps.

Disons qu’au milieu de tout ça, le petit Joseph est plutôt bien entouré. Et c’est tant mieux car sa santé est fragile : il souffre alors d’une malformation thoracique, d’asthme et de rachitisme toute son enfance.


Il grandit dans les gymnases, passe une bonne partie de son temps à observer les corps en mouvements et à s’entrainer pour retrouver la forme. Il y apprend le goût de l’effort, étudie l’anatomie et pratique de nombreux sports comme la plongée, la boxe et les arts martiaux.

À l'adolescence ses entrainements l'ont remis en forme et il se découvre un corps d'athlète. Il est convaincu que le mouvement maintient en bonne santé !


La grande guerre et ses débuts comme enseignant

A 29 ans il part vivre en Angleterre pour sa carrière de boxeur. La Première Guerre mondiale  est déclarée et en tant qu'ennemi sur le sol Anglais il est fait prisonnier.

C’est en détention qu’il révèle ses talents de professeur. Il organise au sein de la prison des entrainements réguliers pour les détenus, ce qui offre par la même occasion un espace de liberté pour tous. Il travaille auprès des blessés de guerre et développe le sport en réadaptation.

Pendant ces années, il commence à mettre au point sa méthode : certains exercices sont exécutés "au sol" -en fait sur un matelas- et d'autres sur les machines qu'il crée de toute pièce. La plus connue est le Reformer, qui tient son nom de reformer/emendare du latin : améliorer, corriger, donner une nouvelle forme. Les premières machines créées ne sont que les lits de ses co-détenus qu'il a démantelés et agrémentés de ressorts et sangles. Il se rend rapidement compte que ces appareils démultiplient les effets de l'entrainement et permettent d'adapter les exercices au sol pour les personnes alitées.


Joseph Pilates s'entrainant sur Cadillac

Sa méthode d'entrainement commence à prendre forme : il compose une série d'exercices à enchainer pour développer un corps plus fort, plus endurant et plus souple. Afin rendre cet entrainement plus précis encore, il place la concentration comme lien entre l'esprit et le corps.


Contrology, l'ancêtre de la méthode Pilates

Après la guerre Joseph Pilates rentre à Hambourg et affine sa méthode et l’équipement

associé.

Il s’inspire de nombreuses pratiques sportives et artistiques telles que les arts martiaux et la danse, et y apporte ses études en anatomie et analyse du mouvement. Il redouble d’ingéniosité et recycle ce qu’il a à disposition pour créer son propre matériel. Le Magic Circle par exemple, n’était rien d’autre qu’un cercle de tonneau de bière !

Magic Circle aussi appelé Fitness Circle

Les 6 principes de base de la méthode sont alors établis : concentration, contrôle, centrage, respiration, fluidité et précision. C’est la naissance de sa méthode : Contrology, la science du contrôle.


En 1926 il s’installe à New York avec sa femme Clara où ouvrent ensemble leur studio sur la 8ème Avenue. Cette nouvelle méthode suscite l’intérêt des danseurs tels que Martha Graham ou George Balanchine. À leur côté il précise encore sa méthode et la théorise. Il ne s’agit pas simplement d’exercices qui s’enchainent les uns après les autres : c’est une façon de le faire. Dans chaque mouvement le centre -Powerhouse- est engagé. Le mouvement part du centre du corps vers ses extrémités. Alors, tous les muscles travaillent en synergie pour ce mouvement.

8th Avenue - New York (1945)

La méthode Pilates de nos jours

Malheureusement, du vivant de monsieur Pilates, sa méthode n’a pas eu le succès qu’il attendait. Il meurt en 1967 convaincu qu’il avait 50 ans d’avance sur son temps. Il laisse derrière lui peu d’écrits : Your Health (1934) et Return to Life Through Contrology (1945) où il répertorie plus de 500 exercices et théorise les fondements de la Contrology. Sa méthode d’entrainement est liée à un mode de vie sain, permettant à chacun d’atteindre un équilibre global entre vie personnelle, professionnelle et loisirs. Il y indique l’importance de l’hygiène de vie, l’alimentation, le sommeil, l’air pur et le soleil. Un discours qui parait étrangement contemporain !

C’est plus tard, et grâce au travail de ses élèves que le Pilates se développe en Amérique du Nord puis dans le monde entier. L’enseignement du Pilates peut varier d’une école à l’autre, mais les 6 principes fondateurs légués par Joseph Pilates restent identiques.

Depuis les années 80, la méthode Pilates rayonne dans les centres de fitness, les studios de Pilates, écoles de danse, auprès les athlètes de haut niveau ainsi que dans les hôpitaux et centres de réhabilitation.




118 vues

Me suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle